Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
les Amériques en camping-car
23 juillet 2015

U S A ( 6 )

USA 6

                   Jeudi 9 juillet , nous avons quitté Winnipeg , la grande ville du Manitoba . Direction plein sud . Nous passons la frontière des USA à Pembina . Passage en douceur si ce n’est qu’une fonctionnaire spécialement dépêchée pour s’occuper de nous , a confisqué les quelques malheureuses oranges et les deux ou trois citrons qui nous restaient . Il ne fait pas bon d’être un agrume entre le Canada et les USA . Par contre l’unique banane venant d’on ne sait où , a sauvé sa peau .

 

DSC_0640

                  Nous sommes dans le Dakota du Nord , le long de la 29 sud . La Red River qui était au confluent de Winnipeg continue aussi son chemin . Nous la retrouvons à Fargo .

                  Fargo , Moorhead : deux villes jumelles dans le style américain , on roule sans fin , il n’y a pratiquement pas de centre et on passe sans s’arrêter .

                  Le Dakota est la copie conforme du Manitoba mais en plus développé . Il est leader dans la production de blé , il a de très bon rendements pour l’orge , le colza , le tournesol , les petits pois , les haricots verts , le miel . Bivouac à Fargo .

                  Vendredi 10 juillet , de Fargo à Saint Cloud , nous sommes passés dans le Minnesota . Nous ne sommes plus dans une région touristique , difficultés pour trouver une station de vidange pour le camping-car et de l’eau ( ici les stations service ne fournissent pas d’eau ) . On a fait un détour vers une petite ville sympathique , Barnesville . Des employés municipaux nous ont montré la direction du dump .

DSC_0643

DSC_0645

                   Cent cinquante kilomètres plus loin , changement de paysage , des collines , des petits lacs cassent l’immense étendue des cultures précédentes . Les surfaces cultivées le sont en maïs , du maïs , encore du maïs , entrecoupées de secteurs humides . Beaucoup de petits lacs et de petits cours d’eau . Bivouac à Saint Cloud . Arrêtés une fois de plus sur un parking Walmart , nous voyons un nombre impressionnant de gens de couleur et surtout de femmes voilées venant faire leurs courses . Nous avons appris par la suite qu’il s’agit de ressortissants somaliens . Peu de temps après , à Minneapolis nous avons rencontré une éthiopienne .

                   Samedi 11 juillet , nous nous dirigeons à cinq kilomètres du bivouac vers des jardins très beaux , plantés sous de hauts pins . Des jardins comme ceux là , on en trouve souvent mais ceux ci se trouvent le long du Mississipi .

                    L e puissant Mississipi commence comme un petit ruisseau dans les forêts du nord du Minnesota et coule environ 1100 kms dans le Minnesota avant de terminer beaucoup plus tard son parcours dans le golfe du Mexique .

DSC_0666

                   DSC_0671

DSC_0679

                  Nous prenons la direction de Minneapolis qui se trouve à cent kilomètres . Nous sommes dans les cultures de maïs et les nombreuses et belles fermes avec leurs granges magnifiques et leurs silos .

DSC_0799

DSC_0807

 

 

 

 

 

 

DSC_0797

DSC_0808

                   Arrivée à Minneapolis , la ligne de ciel est assez jolie , un peu vieillotte . Tout le centre est défiguré par des travaux , il y a très peu de monde . Nous nous arrêtons sur un parking en plein centre .

Une jeune femme voilée nous fait payer 8 dollars au lieu des 3 indiqués , nous n’avons pas compris pourquoi . Nous lui demandons d’où elle est , d’Ethiopie nous répond elle .

                   MINNEAPOLIS , grande ville du Minnesota , cité cosmopolite et culturelle , nombreux théâtres , clubs de jazz et de rock . Promenade jusqu’au Mississipi qui commence à être imposant . Nombreux immeubles le long du fleuve .

DSC_0688

                                                                                                                                                                            ARRIVEE  A  MINNEAPOLIS

DSC_0699

DSC_0706

DSC_0711

 DSC_0702

                  Dix miles plus loin il y a SAINT PAUL , la seconde grande ville et capitale du Minnesota . Comme à Minneapolis le centre est occupé et défiguré par des travaux .

DSC_0755

DSC_0743

                    Bivouac prés de Saint Paul à Lakeland .

                   Dimanche 12 juillet , au départ de Lakeland , nous prenons l’Interstate 94 jusqu’à Eau Claire , ensuite ce sera la route 29 qui va nous mener à travers des cultures de soja et de maïs , à Green Bay , une ville de moyenne importance au bord du lac Michigan . Nous y sommes attendus demain après-midi par une famille chez laquelle notre gendre a passé un mois il y a vingt deux ans . Il correspondait avec la plus jeune des filles et il a conservé un souvenir inoubliable de cette famille .

                   GREEN BAY , ville de 102000 habitants . Historiquement , première colonie de l’état actuel du Wisconsin , fondée par l’explorateur français Jean Nicolet en 1634 , sous le nom de baie des Puants , peuplée par les amérindiens surnommés ainsi par leurs ennemis . Le premier journal du Wisconsin , The Green Bay Intelligence , y fut publié en 1833 et la voie de chemin de fer posée vers 1860 . L’histoire de Green Bay est marquée principalement par celle de son équipe de foot-ball américain fondée en 1919 . En dehors des bâtiments officiels , le lieu qui tient le plus au coeur des habitants de la ville est le Lambeau Field Stade des Green Bay Packers .

DSC_0829

                                                                                                                                                                                             LA   CATHEDRALE

DSC_0837

DSC_0853

DSC_0856

                                                                                                                                                                             MONUMENT   AUX   PACKERS

DSC_0848

DSC_0819

DSC_0820

 

 

 

 

 

 

                   Les amis de notre gendre habitent un village de deux mille habitants , Luxemburg , à vingt kilomètres de Green Bay . Leur maison est typiquement américaine ainsi que le magnifique jardin fleuri sans clôture . Nous avons été très heureux de rencontrer des gens extrêmement sympathique qui ont conservé un souvenir très fort de notre gendre et peut-être notre passage sera-t-il un petit pas pour qu’ils viennent en France .

DSC_0877

DSC_0880

                   Mardi 14 juillet , de Green Bay nous sommes allés à Milwaukee . Lorsque nous y arrivons le temps est médiocre , il va d’ailleurs pleuvoir mais nous nous décidons à faire une sortie .

                   MILWAUKEE est la plus grande ville du Wisconsin construite sur les bords du lac Michigan . En 2011 , il y avait 600000 habitants . Les premiers européens à traverser cette contrée ont été des missionnaires français et des vendeurs de fourrures . Autrefois , connue comme un grand centre de brasseries et d’industries ( quatre des plus grandes brasseries sont encore en activité ) , elle a pris des mesures pour rendre son centre ville agréable et pour y faire venir les touristes . Le Milwaukee River Walk est une partie récente de la ville , des gratte-ciel , des logements , des lofts ont été construits au bord du lac . Très jolie vue . A l’endroit où trois rivières ont leur point de confluence le front de mer est aussi vaste que celui d’un océan . Milwaukee est un mot algonquin qui veut dire belle ,magnifique , plaisante terre .

DSC_0898

DSC_0903

DSC_0905

DSC_0921

                   Mercredi 15 juillet , relâche . On a passé l’après-midi dans des magasins tels que JC Penney ou Macy’s . Guy a acheté trois levis  ( tous  fabriqués au Mexique ) .

                   Jeudi 16 juillet : CHICAGO

                   Nous sommes allés directement au bord du lac Michigan dans le quartier où se trouve le planétarium , l’aquarium et le musée d’histoire naturelle ( 15 dollars le parking pour la journée ) .

                   CHICAGO , troisième plus grande ville des USA , plus grande ville de la région du Mid West , principal centre économique et culturel sur la rive sud ouest du lac MICHIGAN  , traversée par deux rivières la Chicago et la Calumet . Elle a été fondée en 1770 .

                   Aujourd’hui c’est le deuxième centre industriel des USA , l’une des plus importantes places financières du monde et première bourse de matières agricoles au monde . A Chicago sont fixés les prix du blé et du soja . Motorola , Boeing , United Aires Lines , Mac Donald , Sears , Abbot , Hertz ont leur siège à Chicago . Chicago s’est fait connaitre par l’architecture moderne de ses gratte-ciel . Nombreux universités , musées , théâtres prestigieux , orchestre symphonique de renommée mondiale . Son histoire aussi est très intéressante comme la plupart des villes américaines , elle était le point de passage et de liaison des amérindiens , des explorateurs , des missionnaires . Elle a connu ensuite un afflux d’immigrés en provenance d’Europe ( beaucoup d’allemands ) . En 1847 , Cyrus Mac Cormick inventeur de la moissonneuse , a installé la production de machines agricoles à Chicago . En 1865 , ont été inaugurés les Union Stock Yards ( les abattoirs ) , qui vont contribuer à la richesse de la ville . Les femmes ont obtenu le droit de vote aux élections municipales en 1913 .

                   Il y a eu aussi les années noires : celles de la ségrégation raciale après la première guerre mondiale , le temps des gangs et de la prohibition de 1905 à 1933 . Pendant cette période Chicago devint la capitale du crime organisé avec Franck Nitti , Bug Moran et Al Capone . Les Incorruptibles , un groupe d’agents du trésor américain dont le célèbre Elliot Ness vont lutter pour faire respecter la prohibition . La Maffia existe toujours aujourd’hui , ses méfaits sont innombrables ( prêts à taux usurier, prostitution , assassinats , racket , cambriolages , braquages , trafic de drogue etc …) .

DSC_0942

                                                                                                                                                                                       ARRIVEE  A  CHIGAGO

DSC_1082

                   Nous avons eu le grand plaisir de parcourir la promenade qui longe le lac Michigan avec , devant les yeux la magnifique Sky Line de Chicago . Nous avons traversé de très grands jardins , nous nous sommes dirigés vers le centre ville et en particulier le Parc du Millenium et la Cloud Gate avec ¨ The Bean ¨ , la sculpture en inox de Anish Kapoor , devenue l’un des symboles de Chicago , un immense haricot dans lequel se reflètent les immeubles , les nuages et nous , nous prenant en photo devant .

DSC_1000

DSC_1017

DSC_1022

                   A Chicago , on se promène le long d’immeubles qui sont tous des monuments historiques . Même ceux qui ne sont pas les plus hauts ont une force et une majesté spéciales à la ville . Nous sommes arrivés devant les deux tours jumelles de la Marina , deux immeubles plus récents et qui sont devenus eux aussi des symboles de Chicago . Ce sont des tours cylindriques à alvéoles surnommées les épis de maïs , ouvrant leurs balcons au dessus de garages en spirales car ces tours sont des parkings dans leur partie inférieure . 

DSC_1039

 

DSC_1046

                   Un autre incontournable de Chicago : le vieux métro aérien , brinquebalant , datant des années de l’exposition universelle de 1893 qui fait une boucle ( Le Loop ) autour du quartier financier .

DSC_1053

                  Les dessous du métro c’est à dire la rue sont eux aussi un invraisemblable imbroglio et une scène permanente . Un orchestre de jazz , adossé à un poteau se produisait alors que nous passions . Comme de nombreuses personnes , nous nous sommes arrêtés pour les écouter avec plaisir . L’atmosphère était très chaleureuse .

DSC_1056

DSC_1066

DSC_1081

                                                                                                                                                                                                    DSC_1085

                   Vendredi 17 juillet , au départ du lac nous prenons une petite route , nous sommes à la recherche d’une petite ville où nous pourrons trouver plus facilement un garage . Nous nous arrêtons à Dyer pour faire la vidange et changer les plaquettes de frein . Nous y avons passé la matinée . Le camping-car est prêt vers 14 h ( coût : 215 dollars ) . Entre temps , nous sommes allés déjeuner dans un fast-food ( ici on ne trouve que ce genre de restaurant ) . Il nous paraissait engageant ( restau italien ) mais nous avons été très déçus . Bivouac à Defiance .

                   Samedi 18 juillet , de Defiance à Cleveland . Nous sommes dans la région du lac Erié et pour le voir d’un peu plus près , nous allons à Sandusky , marina et bord de lac assez ordinaires . Nous continuons notre route vers CLEVELAND , ville importante sur le lac Erié . Comme dans la plupart des villes de la région des lacs , les arrivées ou les centres villes sont en travaux . Cleveland n’y échappe pas .

DSC_1170

                   Dimanche 18 juillet , de Erié à Buffalo . Nous allons vers les chutes du Niagara , nous sommes en Pennsylvanie . Joli paysage de forêts le long de l’autoroute . Dans la dernière partie du trajet nous longeons le lac Erié . Nous traversons une région de vignobles . Bivouac à Buffalo .

DSC_1173

DSC_1177

 

 

 

 

 

 

                   Lundi 20 juillet , les chutes sont à vingt kilomètres . Nous sommes passés dans l’état de New York .

                   LES CHUTES DU NIAGARA :  Ensemble de trois chutes situé sur la rivière Niagara qui relie le lac Erié au lac Ontario , à la frontière entre les USA et le Canada . Il y a les chutes américaines et le voile de la mariée ( tout petit ) du côté américain , le fer à cheval du côté canadien . Bien qu’elles ne soient pas très hautes ( 57 m au plus ) elles sont larges , les chutes américaines de 323 m , les chutes canadiennes de 792 m . Renommées pour leur beauté , elles sont aussi une source immense d’énergie hydroélectrique et leur préservation est un défi écologique .

                   Le spectacle se trouve surtout du côté canadien . C’est là que les chutes déploient toute leur beauté . Beaucoup de monde en admiration devant des chutes bien gonflées , avec de magnifiques eaux blanches et vertes . Les bateaux de ceux qui aiment être mouillés , rouges pour les canadiens , bleus pour les américains , viennent braver la furie des flots et font le spectacle pour tous les amateurs de photos .

DSC_0015

                                                                                                                                                     LES  DEUX  AMERICAINES  ET LA  CANADIENNE

DSC_0042

                                                                                                                                                                                            LE  FER  A  CHEVAL

DSC_1199

                                                                                                                                                                               CHUTES  COTE  AMERICAIN

DSC_0034

 

DSC_0036

DSC_0006

Publicité
Publicité
Commentaires
J
Bonjour, après ce long et formidable périple, vous semblez en pleine forme, comme quoi les voyages....Après les chutes d'Iguazu (orthographe plus qu'incertaine) que pensez-vous de celles du Niagara ? Les Ray-ban font beaucoup d'effet. Suite du feuilleton Gourcuff : la tendance actuelle serait l'OM !. Nous attendons avec impatience votre retour; n'allez pas nous faire le coup de Moitessier. Bises JJ
J
quelle merveille toutes ces photos et commentaires!!!<br /> <br /> J'ai beaucoup apprécié, entre autres, les photos des chutes du Niagara. J'observe <br /> <br /> que les "petits hommes bleus" ne le sont plus, ils ont viré au rouge sur le bateau, ou bien je deviens "daltonien"...<br /> <br /> Bises à vous deux et à bientôt pour votre retour.
J
Bonjour Guy et Michelle,<br /> <br /> Je vous remercie à nouveau pour le détour à Green Bay! Encore une fois, les photos sont très belles! Cynthia et Ron ont été très contents de votre visite. Nous les avons invités en France et ils feront leur possible pour venir. Nous attendons votre retour avec hâte. Bisous à tous les deux. Jean-Jacques.
les Amériques en camping-car
Publicité
Archives
Publicité