Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
les Amériques en camping-car
5 juillet 2015

CANADA ( 2 )

Capture Canada 2

                   Dimanche 21 juin , nous voulons aller au Salmon Glacier qui se trouve à 30 kms au nord de Hyder . Nous prenons une route le long de la vallée de la Salmon River qui descend du glacier et se jette dans le fjord . Au bout de 7kms , la route goudronnée fait place à une route de terre . On nous a dit que le glacier se trouve à 1200 m et la route commence à monter sérieusement . Nous décidons de faire demi- tour d’autant plus que le signal orange que nous n’aimons pas , se manifeste de nouveau . Nous décidons de retourner au camping où il sera plus facile que sur un parking de changer le filtre à gasoil . Ce qui est fait .

                   Lundi 22 juin , nous passons au visitor center qui était fermé pendant le week-end et une personne très aimable nous affirme que la route du glacier est tout à fait praticable pour un petit camping-car . De plus le glacier se trouve à 600 m et non pas à 1200 m . Nous l’écoutons et nous irons jusqu’au bout de la route . Nous suivons la Salmon River qui se transforme peu à peu en canyon . Le glacier apparaît et c’est vraiment magnifique .

DSC_0799

DSC_0819

DSC_0815

                   C’est le cinquième glacier mondial par la taille et le plus accessible par une route ( ce sont les informations données ici ) . Mais il fait chaud depuis quelques temps et on voit que comme pour tous les autres glaciers de la planète ( à part peut-être le Perito Moreno en Argentine  ) il est en train de reculer . Il est quand même vraiment impressionnant .

DSC_0812

                   Nous prenons la direction de l’ Alaska sur la Cassiar Highway . Ce soir , nous sommes à 410 kms de Stewart sur une rest area après Iskut . De loin nous avons aperçu ce que nous pensons être un caribou . En fait c’était deux ours un peu farceurs et on n’a pas eu le temps de bien les photographier .

DSC_0859

                   Mardi 23 juin , de Iskut à 40 Mile Flats Cassiar Highway . Nous étions en bordure d’une rest area . Avant de partir , il faut marcher un peu dans la forêt pour se rendre au bord du lac Morchuea , magnifique de calme avec les sapins et la montagne en arrière plan .

DSC_0866

DSC_0879

                  Nous sommes en panne de gaz depuis hier soir , on achète du propane à Dease lake chez Charlie ( 25 dollars …… ) . Après Dease la route est rapiécée . Nous sommes au milieu de superbes paysages , presque toujours au bord d’un lac ou d’une rivière . Les sapins sont hauts et fins , très élégants . Les bouleaux se montrent de plus en plus . A environ une soixantaine de kilomètres avant Watson Lake , nous entrons dans une grande étendue de forêt incendiée . Cela s’est passé en 2010 . Un peu avant Watson Lake , la grande ville de la région  ( 800 habitants ) nous croisons le très joli panneau de l’état nordique du Yukon ( 34000 habitants , 15000 ours ) . Yukon signifie grande rivière . Ici , montagnes , conifères , animaux , partagent la paix avec des touristes que nous avons trouvés plutôt nombreux .

DSC_0847

DSC_0893

DSC_0620

 

 

 

 

 

 

DSC_0851

DSC_0904

                   Nous ne pouvons quitter Watson Lake sans parler de la curiosité locale que sont ses panneaux indicateurs . Le premier a été planté en 1942 , lors de la construction de l’Alaska Highway , par un GI qui s’ennuyait de chez lui : Danville en Illinois . Il avait érigé une pancarte indiquant la direction de sa région natale . Depuis , des milliers de personnes ont suivi son exemple et à présent , 50000 pancartes du monde entier sont accrochées à des mâts . On y voit surtout des pancartes américaines et canadiennes .

DSC_0907

DSC_0926

DSC_0920

DSC_0921

                   Cent kilomètres après Watson Lake , arrêt sur une rest area , point de vue sur la splendide rivière Liard .

DSC_0982

DSC_0985

                   Mercredi 24 juin , nous sommes sur l’Alaska Highway , mais dans le mauvais sens . A la jonction avant Watson Lake , nous aurions du tourner à gauche pour continuer vers l’Alaska et nous avons tourné à droite vers l’est , non sans regret mais pour deux raisons : l’Alaska est sans issue , cela ferait un aller-retour de 3700 kms et nous ne sommes plus au début de notre périple . De plus le camping –car a parfois des petits ratés , pas graves nous a-t-on dit dans les différents garages , mais nous avons peur qu’il ne se fatigue . Aussi sommes nous sur l’Alaska Highway direction l’est , une voie magnifique qui traverse sans plus finir des forêts de conifères , des lacs , des rivières , des montagnes . Nous suivons la rivière Liard , formée par trois rivières . Nous traversons le lac Muncho , nous nous arrêtons sur un point de vue pour l’admirer et malheureusement le temps a tourné à l’orage . Il pleut et le lac est gris .

 

DSC_1004

                  Nous passons un col , le Summit Pass , qui se trouve à 1280 m . Nous continuons vers Fort Nelson où nous nous ravitaillons en eau à côté du Visitor Center . Nous pensions y trouver de la wifi mais cela ne fonctionne pas et chassés d’une rest area par des myriades de moustiques et de taons , nous nous arrêtons enfin au bout de 520 kms à Prophet River sur un arrêt au bord de la route où il n’y a absolument rien , si ce n’est la route , la rivière et un peu moins de moustiques .

DSC_1031

DSC_1030

                                                                                                                                                                                      CIEL  DE  MINUIT

                   Aujourd’hui notre route a encore croisé celle d’un ours .

DSC_1025

                  Voici les poubelles anti –ours que l’on rencontre partout au Canada . Leur inclinaison , provoque la fermeture automatique d’un verrou .

DSC_1007

                  Nous avons rencontré aussi plusieurs fois des bisons . Pourquoi des bisons sur la highway ?

                  Parce que avant l’autoroute , c’était leur habitat . En 1800 , ils étaient 160000 dans la région . Ensuite , ils ont été chassés et en 1906 , a été tué le dernier bison . Dans les années 50 , on en a fait venir une cinquantaine et actuellement ils sont une centaine . Leur harde ne grossit pas très vite en raison des accidents de la circulation ( environ 15 tués par an ). On peut se demander pourquoi les bisons aiment la highway . Dans la région il n’y a que de la forêt et le long de l’autoroute , ils ont une magnifique prairie . De plus , c’est plus commode pour eux de se déplacer au bord de la route plutôt que dans la forêt et ils peuvent plus facilement surveiller leurs prédateurs .

DSC_0950

DSC_0954

DSC_0993

                   Jeudi 25 juin , de Prophet River à Fort St-John ( 305 kms ) . Nous traversons des océans de sapins . Nous croisons un nombre impressionnant de camping-cars américains en direction de l’Alaska . Il n’y a qu’une route , nous avons un petit pincement au coeur .

DSC_1037

                   DSC_0979

                   C’est toujours la même highway mais plus du tout les beaux paysages des jours derniers . Tout est plus plat , la circulation se fait beaucoup plus chargée , avec de nombreux gros camions dont nous avions oublié l’existence depuis longtemps . Nous sommes dans une région de pétrole et de gaz . 

CSC_0103

                   Nous arrivons à Fort St-John , grande ville de 18000 habitants , dans cette  région c’est une grande ville . Nous faisons des courses chères comme d’habitude . On ne l’a peut être pas dit , mais la vie au Canada est bien plus chère qu’aux USA et qu’en France .

                   Nous nous installons à 5 kms au sud de la ville , au bord d’un lac charmant , le Charlie Lake . Et nous y resterons vendredi . Ce soir le camping-car a 80000 kms .

DSC_0007

                   Vendredi , nous visitons la ville agréable qui doit son développement à l’extraction de gaz , de pétrole et de charbon .

DSC_0017

                                                                                                                                              SALLE  DE  HOCKEY  CURLING   PATINAGE  …..

DSC_0023

                                                                                                                                                                                            LE  MUSEE

DSC_0018

                                                                                                                                                                 UN   PETIT  CLIN  D ‘ OEIL  A  NOTRE  AMI  JOHN 

                   Samedi 27 juin , de Fort St-John à Grande Prairie . Le paysage est devenu très plat . Plus de forêt , de la prairie et de grandes étendues cultivées . Vingt cinq kilomètres avant Dawnson Creek , la première ville depuis notre départ , nous tournons à gauche sur l’ancienne highway . La route , assez modeste , nous mène à travers une magnifique forêt au Canyon de la rivière Kiskatinaw et pour franchir ce canyon haut et large à un très beau pont de bois courbé , le seul pont dont la charpente est en bois et le premier construit au Canada au moment de la construction de la highway de l’Alaska en 1942 . ll est encore en service . Nous avons pique- niqué un peu en amont en admirant l’élégant pont et la belle rivière .

DSC_0035

DSC_0042

DSC_0030

                  Nous continuons notre route vers Dawson Creek ( 12000 habitants ) . Nous nous arrêtons à la ville ancienne , le village des pionniers où se trouvent quelques bâtiments bien conservés .

DSC_0050

DSC_0060

 

 

 

 

 

 

DSC_0049

                   Une fête locale réunit une assistance plutôt âgée qui applaudit quelques couples dansant aux sons d’un orchestre country . De l’autre côté de la rue , une population plus jeune se prélasse au bord d’un plan d’eau . Il fait très chaud : 40 degrés .

DSC_0067

                   Nous poursuivons vers le centre ville , un énorme bâtiment attire tout de suite le regard : un silo restauré et converti en galerie d’art et , au milieu de la rue centrale , l’attraction principale de Dawson Creek , la fameuse pancarte du Mile Zero de la highway de l’Alaska .

DSC_0074

DSC_0068

                   Ce Mile 0 représente l’un des plus grands et des plus difficiles projets de construction du monde en 1942 . Quand les japonais ont attaqué Pearl Harbour en 1941 , les gouvernements américain et canadien ont pris conscience du besoin d’une route sûre pour transporter les matériels militaires du sud des Etats –Unis jusqu’en Alaska. Au printemps 1942 , la petite ville agricole de Dawson Creek avait 600 habitants . Sa seule connection au monde se faisait par le train . C’est ici qu’a commencé la construction de cette route de 2414 kms , dans la région la plus sauvage du Canada ( de Dawson Creek à Fairbanks ) . Elle a employé 11000 soldats américains et 16000 civils américains et canadiens . Ces hommes ont du subir des conditions extrêmes , la terre gelée , les moustiques , les mouches , le froid intense ( -57° ) . Les équipements devaient être laissés en marche pour qu’ils ne gèlent pas . Chez les hommes , beaucoup de gelures et de morts . La construction a duré 8 mois et 12 jours . La route a été ouverte au public en 1948 .

                  Continuant notre route dans la prairie à perte de vue , nous arrivons à Grande Prairie . Une large bande de bâtiments blancs barre l’horizon . C’est Grande Prairie , ville de 45000 habitants , dans une région très fertile de cultures de céréales ( nombreux silos ) . Arrêt sur le parking de Walmart , il fait très très chaud .

DSC_0085

                   Dimanche 28 juin , de Grande Prairie à Grande Cache . Nous avons retrouvé le paysage d’avant la prairie , des sapins tout le long . Mais la route va se dégrader , être coupée à de nombreux endroits par des routes de terre d’où débouchent à vive allure d’énormes camions . Nous nous trouvons comme avant Fort St- John dans une région de pétrole et de gaz .

                  Grande Cache ( un endroit où les trappeurs venaient cacher leur butin ) , actuellement ville moderne , agréable , entourée de montagnes . Nous nous installons sur le parking vide du Visitor Center .

                 Lundi 29 juin , de Grande Cache à Hinton ( 259 kms ) . Route agréable dans les conifères , arrêt sur un parking Safeway –Walmart avec des pancartes que nous avons lues plusieurs fois .

DSC_0118

                  Dans l’après-midi , petite sortie vers Cadomin , très jolie route de campagne canadienne . Jusqu’à présent nous avons fréquenté surtout les autoroutes . Nous arrivons à une mine de charbon actuellement exploitée . Le charbon est expédié par rail à Vancouver .

DSC_0158

                  Un peu plus loin que la mine , en bordure de route , broutant de l’herbe tendre , trois mouflons que nous n’avons même pas dérangés .

DSC_0137

                  Nous continuons vers le village de Cadomin .

DSC_0140

DSC_0147

DSC_0145

 

 

 

 

 

 

                  

                   Retour à Hinton sur le parking qui nous tend les bras . Nous espérions voir quelques élans ,caribous ou cerfs annoncés partout mais , dans un visitor center où nous demandions que faire pour en voir , il nous a été répondu à peu près ceci : les animaux ne sont pas si bêtes, ils ne restent pas au bord des routes avec toute cette circulation , de plus il fait chaud ( 35 , 40 degrés )ils sont dans les montagnes …

                   Mardi 30 juin , de Hinton à Jasper . Nous nous dirigeons vers les Rocheuses Canadiennes , il a plu toute la nuit , le temps est très maussade . Nous entrons dans le Jasper National Park , le plus grand parc des Rocheuses , droit d’entrée : 18 dollars pour deux , pour un jour . Nous arrivons très rapidement à Jasper , petite ville touristique qui s’étire le long de la voie ferrée .C’est un grand centre ferroviaire depuis le début du XX èmè siècle . De nombreux excursions partent d’ici et nous nous dirigeons vers la vallée de la Maligne , le plus long lac des Rocheuses Canadiennes ( 23 kms ) . Lac glaciaire le plus vaste du monde aux eaux émeraudes , d’une infinie beauté malgré une journée sans soleil . 

DSC_0185

DSC_0180

Publicité
Publicité
Commentaires
les Amériques en camping-car
Publicité
Archives
Publicité