Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
les Amériques en camping-car
10 janvier 2015

ARGENTINE ( FIN )

Capture Argentine fin

 

                   Dimanche 4 janvier , vers San Salvador de Jujuy , nous quittons le camping de San Lorenzo et prenons la route 9 qui part directement vers le nord au lieu de l’autoroute qui nous aurait obligés à revenir vers Salta . C’est une route étroite et bonne qui passe par la montagne . Sur les 45 premiers kilomètres qui tournent beaucoup , c’est un bain de forêt tropicale . SAM_2137

                   Au bout de 45 kilomètres la montagne se transforme en plateau .

                   JUJUY : 300000 habitants , 1260 m d’altitude , traversée par le rio Xibi Xibi, en ce moment très caillouteux mais bordé d’arbustes et de grandes herbes ce qui donne une agréable sensation de fraicheur . La ville , un peu sur le modèle de Salta est entourée de montagnes mais l’ensemble est beaucoup plus quelconque . Quelques beaux monuments encadrent la place centrale . Devant la cathédrale très classique , une crèche donne un peu de vie . Tout à côté , les rois mages sont en chemin , ici ce sont des lamas qui les accompagnent .

SAM_2138

SAM_2150

SAM_2148

SAM_2154

                    

                   Nous avons fait une petite halte pique-nique le long du rio et continuons notre avancée au nord vers la Quebrada de Humahuaca . Nous allons aborder les lacets de la route qui grimpe vers la montagne . Nous nous retrouvons rapidement à 2000m . Il n’y a plus de forêt mais la montagne presque nue . Nous passons le village de Volcan  à 2080m qui marque la rupture dans le paysage . Son nom n’évoque pas une éruption volcanique mais des éboulis soudains et très nombreux le long de la route qui suit le Rio Grande . La vaste vallée du rio est presque asséchée . Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un canyon et la quebrada va commencer à manifester ses fantaisies .

Premier village remarquable en retrait sur la gauche à 3,5 kms de la route principale , à l’intersection des magnifiques routes 9 sur laquelle nous sommes et Ruta 52 qui rejoint le Chili et San Pedro d’Atacama : Purmamarca . Enserré dans un défilé rocheux : El Cerro de Los Siete Colores ( la montagne aux sept couleurs ) la montagne aux tonalités changeantes : mauve , vert , beige , rose des sables , gris , terre de Sienne , c’est un gros village où les petites maisons de pisé et de bois de cactus s’harmonisent avec l’environnement . Sur la place , coeur du village avec ses grands arbres centenaires , ses bâtiments blancs , c’est la foule . Il y a une fête : des jeunes qui dansent au son d’une musique qui ne ravit pas les oreilles . Il y a beaucoup de marchands , beaucoup de couleurs  . Nous quittons la place et la foule et montons vers le cimetière aux tombes multicolores et souvent naîves . De là part un sentier de 3 kms qui fait une boucle autour du Cerro des Sept couleurs . Promenade agréable , nous prenons des photos et on se retrouve dans le village où après une ultime grimpette un peu glissante nous prenons une dernière photo des toits avec la montagne derrière .SAM_2156

                                                                                                                                                                                      RIO  GRANDE

SAM_2174

SAM_2171

SAM_2176

SAM_2181

SAM_2191

DSC01873

SAM_2250

DSC01871

 

                   Le soir , nous nous arrêtons 14kms plus loin à l’entrée d’un village qui s’appelle Maimara .

                   Lundi 5 janvier , nous continuons notre route sur la quebrada et 22 kms au nord de Purmarmaca juste après la région dite de la palette du peintre où les montagnes très modelées par l’érosion nous ravissent de jaune , blanc , ocre rouge , à 2460 m d’altitude , un peu en retrait de la panaméricaine , une petite route nous mène au village de Tilcara , qui veut dire étoile filante en quechua. Le village est en plein essor , très animé , fourmillant de touristes avec leurs sacs à dos et il a la chance de posséder une pucara , une forteresse de l’époque des incas , construite au sommet d’une colline et très restaurée . La partie habitation est très intéressante , les poutres des maisons sont en bois de cactus , les toits recouverts de torchis ( argile et paille ) . A l’entrée du site un petit jardin botanique de cactus et quelques lamas pour amuser les visiteurs .

SAM_2214

                                                                                                                                                                                  PALETTE  DU  PEINTRE

SAM_2199

SAM_2212

SAM_2218

                                                                                                                                                                                      BOIS  DE  CACTUS

SAM_2221

                                                                                                                                                                    VIGOGNES  ( cousines germaines des lamas )

SAM_2237

                                                                                                                                                 SORTIE  SCOLAIRE  POUR  DES  JEUNES  DE  JUJUY

 

                  Nous avons continué le long du canyon jusqu’à Humahuaca dernier gros bourg de la quebrada et nous avons été plutôt déçus . Nous étions restés sur les magnifiques couleurs de la quebrada de Cafayate . Ici nous avons trouvé un village andin ordinaire .

SAM_2226

                  En revenant vers notre bivouac d’hier soir , à 15 kms de Tilcara , au bord de la route , un simple panneau nous indique le passage du Tropique du Capricorne .

SAM_2232

                 Mardi 6 janvier , la Ruta 52 qui grimpe en direction du Chili va nous offrir des panoramas grandioses de roches multicolores , de demoiselles coiffées , de précipices . On franchit le col de Potrerillos à 4170 m et on redescend sur un haut plateau à 3550 m , avec une végétation semblable à celle de la Patagonie , des vigognes , des chèvres , quelques ânes . SAM_2261 

SAM_2257

SAM_2321

SAM_2275

SAM_2312

 

 

 

 

 

 

 

                   Nous allons bientôt atteindre une immense étendue blanche qui nous oblige à mettre les lunettes noires . C’est un salar , une exploitation de sel , la plus grande d’Argentine . Une machine creuse des rectangles dans une croûte ressemblant à de la glace . Apparait une eau d’un bleu magnifique . Des touristes s’amusent à faire trempette . Nous avons de la chance il y a un soleil radieux . Pourquoi un salar ? Il y a 65 millions d’années un océan recouvrait tout . Après chaque épisode pluvieux une couche blanche semblable à de la neige apparaît . Ensuite la chaleur tropicale se charge de l’évaporation et on obtient un salar , un désert de sel .

SAM_2285

                                                                                                                                                                        SALAR  DE  SALINAS  GRANDES

SAM_2301

SAM_2322

SAM_2323

 

                  Nous avons continué la route jusqu’à Susques . Bivouac à côté de la station service . Altitude 3700m .

SAM_2325

 

                  Mercredi 7 janvier , petite visite à Susques avant de prendre la route du Chili .

SAM_2326

 

                   Nous allons faire 154 kms jusqu’au Paso Jama sur la route 9, route magnifique . Ce col à 4130 m marque la frontière entre l’Argentine et le Chili  ( les douanes des deux pays sont regroupées à 3kms avant le col ).

Nous assistons à un spectacle fantastique de montagnes roses , beiges , gris pâle se détachant sur le bleu pur du ciel avec des nuages blancs qui viennent ajouter leur touche . Après le franchissement ordinaire du Paso Jama nous sommes au Chili .

Nous avions deux possibilités pour quitter l’Argentine : soit passer par la Bolivie soit par le Chili sur des routes de toutes les manières à haute altitude . Nous avons renoncé à passer en Bolivie car cela nous aurait obligé à séjourner longtemps à des altitudes supérieures à 4000 m ce qui n’est pas recommandé pour la santé de Guy ,  de plus nous y sommes déjà allés il y a seize ans et le fait de passer  par le Chili nous fera gagner un peu de temps car nous ne sommes pas très en avance sur nos prévisions .

SAM_2333

 

 

SAM_2372

SAM_2375

SAM_2371

SAM_2607

 

 

                   Nous avons beaucoup aimé les six régions d’Argentine , ce grand pays aux attraits si divers , des formidables glaciers du sud aux magnifiques paysages andins où nous sommes actuellement sans oublier la Patagonie malgré son vent . Nous n’oublierons pas non plus la faune en liberté et la très belle flore de la région des lacs . Nous avons toujours été accueillis avec gentillesse malgré nos carences graves en espagnol , le camping-car a beaucoup intéressé . Une seule fois à Mendoza un individu nous a reproché d’avoir écrasé son herbe alors que nous nous pensions sur la rue .  De  Posadas à Paso Jama en 71 jours nous avons parcouru 13870 kms en Argentine avec quelques incursions au Chili que nous n’avons pas comptabilisées .

Publicité
Publicité
Commentaires
les Amériques en camping-car
Publicité
Archives
Publicité