Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
les Amériques en camping-car
26 novembre 2014

ARGENTINE ( 2 )

Capture Argentine 3

 

                  A côté de leur religion , les argentins croient à beaucoup de saints , les santos , aux quels ils adressent des petits sanctuaires tout le long des routes , sur les bas côtés  . Il y en a un que nous avons souvent rencontré et plus encore en Patagonie : Antonio Gil dit le Gauchito . Le sanctuaire dédié au Gauchito est rouge , toujours le même rouge , entouré de drapeaux flottants au vent et submergé d’offrandes en tout genre . Soldat pendant la guerre de la triple alliance ( 1865- 1870 ), puis déserteur , il se mit avec deux compagnons à voler du bétail aux riches pour le distribuer aux pauvres . Rattrapé par la justice et condamné à être décapité , il dit au bourreau que si son corps était enterré , son fils qui était très malade, guérirait . Les déserteurs n’avaient pas le droit d’être enterrés . Le bourreau enterra sa tête et le fils du Gauchito guérit . On pensa que c’était un miracle et depuis les gens lui attribuent de nombreux miracles . Et tous les ans , le 8 janvier  ( anniversaire de sa mort), à Mercedes le lieu de sa naissance , a lieu un pélerinage qui réunit des milliers de personnes .

SAM_0656

 

                   Vendredi 14 novembre , hier soir bivouac à Sierra Grande , achat d’euro diesel à prix patagonie moins cher ( 0,95 euro le litre ) . Direction Puerto Madryn , nous sommes de nouveau en quête de gaz . Le remplisseur de bouteille se situe à l’angle des rues Colon et Estivariz . Mais il est presque 13 h  , c’est fermé , il nous faut revenir à 16 h . Pique-nique en bord de mer . Ensuite direction El Doradillo sur le golfe Nuevo à 19 kms au nord de Puerto Madryn par une route non goudronnée . Nous arrivons à une très belle plage de sable blanc où nous avons pu apercevoir de nombreuses baleines . Le soir bivouac dans la péninsule de Valdes à Puerto Pyramides ( dans le camping fermé officiellement mais en fait ouvert ) .

SAM_0433

                                                                                                                                                                                                PUERTO  PYRAMIDES

                   Samedi 15 novembre , nous allons passer toute la journée à parcourir la péninsule de Valdes , l’une des plus grandes réserves naturelles d’Amérique du Sud , inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO . Droit d’entrée 160 pesos par personne ( 15 euros ) . Direction Punta Norte à 80 kms par une route non goudronnée à travers une pampa peuplée de guanacos ( cousins du lama ) , de maras apparentés aux lièvres , de nandus ( cousins de l’autruche ) et de moutons . A l’arrivée au dessus de la plage à laquelle on ne peut accéder mais dont on a une vue panoramique d’un mirador : grosse déception . Les lions de mer que nous nous attendions à voir ( nous y étions venus il y a quelques années ) n’étaient pas au rendez-vous . Seulement quelques éléphants de mer vautrés au soleil par- ci par là et quelques lions de mer ( grandes otaries dont le mâle beaucoup plus gros que la femelle porte une crinière autour du cou , d’où leur nom ) . Ils ne sont sans doute pas arrivés de leur migration annuelle .

SAM_0380 

                                                                                                                                                                                                   PLAGE  DE  PUNTA  NORTE

                  Nous repartons direction le sud vers Caleta Valdes à 47 kms .C’est une immense langue de terre et de galets qui se détache de la péninsule  .

SAM_0437

                                                                                                                                                                                                  ELEPHANTS   DE  MER

 

SAM_0438

                                                                                   SAM_0439SAM_0440

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                           LIONS  DE  MER

                    Deux kilomètres plus loin nous nous arrêtons à Punta Cantor où nous approchons de très prés des manchots de Magellan . Dommage ! les petits ne sont pas encore nés .

SAM_0406

 

                 Mais la Péninsule de Valdes est riche de bien d’autres espèces que les animaux marins  .

SAM_0444

                                                                                                                                                                                                             TATOO

SAM_0445

                                                                                                                                                                                                             GUANACOS

 

SAM_0611

                 Lundi 17 novembre , départ de Puerto Pyramides où nous étions au ¨repos ¨ hier, pour aller à Pardelas une plage à 15 kms au sud sur le golfe Nuevo . Au large de cette plage magnifique évoluent des baleines franches australes ( une espèce menacée ) qui viennent ici de juin à mi- décembre pour se reproduire  . On les voyait à fleur d’eau mais elles se sont montrées très pudiques . Les quelques bateaux sur zone les rendaient encore plus discrètes .

SAM_0474                                                                                            

                                                                                                                                                                                                   GOLFE  NUEVO

SAM_0502

                   Dans l’après-midi , direction Trelew à 60 kms . Après quelques recherches nous trouvons un glacier avec de bonnes glaces et une bonne wifi . Le blog est vite publié . Nous en profitons pour nous rendre à Gaiman  , une petite ville aux origines galloises qui se trouve à 15 kms .

SAM_0504

SAM_0505

 

 

 

 

 

 

 

                  Mardi 18 novembre , de Gaiman à Punta Tombo , 130 kms dont les 30 derniers non goudronnés . La réserve de Punta Tombo est le plus grand site de nidification de manchots en Amérique du Sud . Une étendue immense ( 200 hectares ) de petites collines au dessus de la mer , une terre friable où ils ont creusé des terriers pour déposer leurs oeufs à l’abri des cormorans et des mouettes . D’autres ont choisi un emplacement sous des arbustes . Nous avons aperçu beaucoup d’oeufs ( 2 par femelle ) , les oeufs ne sont pas encore éclos . Les manchots de Magellan ont choisi cet endroit en 1947 et tous les ans ils reviennent , les mâles d’abord à la fin du mois d’août pour préparer le nid , les femelles 15 jours plus tard . Les oeufs veillés par les deux parents éclosent 40 jours plus tard . A la fin de la saison de reproduction vers mars les parents muent puis prennent la mer vers le Brésil ( 6000 kms ) sans regagner la terre pendant 4 mois et puis ils reviendront à Punta Tombo . Les petits , eux partent 11 semaines après leurs parents .

SAM_0524

                                                                                                                                                                                                 PUNTA   TOMBO

SAM_0612

SAM_0579

SAM_0613

SAM_0521

surtout SAM_0605

 

                  En sortant de la réserve nous prenons la direction de Camarones , petit port de pêche qui a pris beaucoup d’expansion avec l’arrivée de la nouvelle route . Bivouac dans le village à l’abri du vent qui est omniprésent et souvent très violent . Les nuits sont très fraîches mais dans la journée il peut faire chaud ( 30 dg et plus ).

                   Mercredi 19 novembre , nous sommes venus à Camarones surtout pour aller à Cabos dos Bahias , une pointe à 30 kms au sud de Camarones où nous sommes certains de revoir nos chers manchots et peut –être des lions de mer . Il n’y a âme qui vive . Nous sommes au milieu de la nature . La configuration du terrain est la même qu’à Punta Tombo mais en plus petit . Nous sommes très déçus , à quelques jours prés nous aurions pu voir les poussins . A la fin du circuit , sur un ilôt , nous avons aperçu des lions de mer .

SAM_0615

                                                                                                                                                                                 ROUTE  VERS  CABO  DOS  BAHIAS

SAM_0545

SAM_0608

SAM_0614

                  En revenant  nous nous sommes arrêter sur une plage proche de Camarones , l’un pour travailler à son blog , l’autre pour bronzer . Dans la soirée retour à Camarones à l’abri des maisons à cause du vent .

                 

                  Jeudi 20 novembre : départ de bonne heure , nous devons aller à Puerto San Julian à quelques 600 kms . Seule grande ville de ce jour ( 180000 habitants ) , Comodoro Rivadavia , entourée de puits de pétrole et  de réservoirs . Nous traversons un centre coloré , plaisant et moderne . La ville a pris un essor extraordinaire depuis la découverte de pétrole dans les environs .

SAM_0633

 

                  Changement de programme , nous arrêtons à Rada Tilly , la belle grande plage de Comodoro , réputée pour être ventée mais aujourd’hui il fait beau .

SAM_0621

 

                  Vendredi 21 novembre , départ de Rada Tilly pour Puerto San Julian , 460 kms . En bord de mer , falaises couleur pierre du Gard , mer d’un bleu indigo , se profilant à l’horizon , de beaux paysages de montagne annonçant les contreforts des Andes . Arrêt plus fréquents que de coutume . Sur une plage , nous avons aperçu des lions de mer .

SAM_0647 SAM_0651

 

 

 

 

 

 

 

 

                  Puerto San Julian : petite ville de 6000 habitants dont le port fut abordé pour la première fois en 1520 par Magellan .

amedi l’SAM_0660

 

                                                                                                                                            REPLIQUE  DE  LA   CARAVELLE   DE  MAGELLAN   SUR   LE  FRONT  DE  MER

                  

                   Samedi 22 novembre , à partir de San Julian , nous prenons la route de terre du Circuito Costero   qui surplombe les falaises sur 37kms .  Aux superbes paysages de mer s’ajoute l’immensité de la montagne alentour .  Dès le premier arrêt , sur les rochers très en contrebas , se prélasse une petite compagnie de lions de mer que nous n’avions pas vue tout de suite .

SAM_0666

SAM_0693

SAM_0681

                   

                   Dans l’après-midi , nous poursuivons notre route vers le sud jusqu’à Puerto Santa Cruz situé sur le vaste estuaire du rio Santa Cruz . La route est belle mais le vent extrêmement violent rend la conduite difficile , et de temps à autre la pluie s’en mêle . Bivouac le long de l’estuaire à l’abri d’une rangée d’arbres .

SAM_0699

SAM_0694

SAM_0696

                  

                   Sur les routes d’Argentine , on trouve un autre sanctuaire très aimé lui aussi , celui de la Difunta Correa . Pendant les années de guerre civile des années 1840 . Deolinda Correa suivit à pied , à travers les déserts de San Juan , le bataillon dans lequel était enrôlé son mari . Elle transportait son bébé , des victuailles et de l’eau . Elle finit par mourir de faim et surtout de soif . Lorsqu’on la retrouva , son bébé tétait toujours le sein sa mère . On y vit là son premier miracle et on en lui attribue beaucoup d’autres .

DSC01603

                 

                  Dimanche 23 novembre , ce matin au réveil il fait 6 degrés . Nous quittons Puerto Santa Cruz pour Rio Gallegos , 270 kms d’une route agrémentée de nombreuses compagnies de guanacos . Le vent d’hier s’est un peu calmé .

SAM_0780

 

                    Arrêt en début d’après midi à Rio Gallegos le long de l’estuaire ( S:51° 37 013 ‘ O:069° 12 500’ . WIFI ) prés du centre ville .

SAM_0715

                 Lundi 24 novembre départ de Rio Gallegos pour Rio Grande . Nous allons franchir la frontière avec le Chili , parcourir en terre chilienne 240 kms dont une centaine sur une route de gravier très mauvaise , franchir en ferry les 4,2 kms du détroit de Magellan ( coût : 370 pesos soit 35 euros , tarif camioneta ) avant de repasser la frontière argentine et continuer vers Ushuaia . Le passage des frontières avec le Chili n’a pas été aussi rude que nous nous y attendions . Nous n’avions ni fruits ni légumes , aucun produit provenant de l’agriculture , totalement prohibés . Une douanière a fouillé le camping-car sans trop insister . Ce fut une rude journée , 392 kms et un vent ininterrompu et violent .

SAM_0777

                                                                                                                                                                                   DETROIT   DE   MAGELLAN

   Bivouac à Rio Grande sur un parking en bord de mer . Dans toutes les ville de la côte où nous sommes passés , il y a sur le front de mer des monuments à la gloire de l’armée argentine et en particulier des combattants de la guerre des malouines .

SAM_0745

     

       Avant de partir pour Ushaia , 210 kms , passage à la station service YPF pour faire le plein d’ euro diesel et d’eau ( nous prenons l’eau dans les stations- service ) . En même temps nous prenons une jeune auto-stoppeuse espagnole qui revient d’Ushaia et nous la déposerons sur la route de Punta Arenas .

SAM_0776   

    1OO kms avant Ushuaia , les montagnes aux sommets enneigés se font de plus en plus présentes . Estancias tout le long de la route , pratiquant l’élevage principalement de moutons mais aussi de vaches et parfois de chevaux . Arrivée à Ushuaia vers 17 h .

SAM_0759

SAM_0775

 SAM_0778

                            

                 A la première grande étape de notre périple , nous remercions tous ceux qui nous suivent (un grand merci pour les messages ) . Nous essayons de faire un récit , résumé bien sûr , mais le plus proche possible de la réalité .

Publicité
Publicité
Commentaires
C
Merci pour le suivi de votre périple ! moi je visite l'hyper U de long en large ......<br /> <br /> Heureux de vous voir en pleine forme mais Michelle tu me manques !!<br /> <br /> Que de bavardages à votre retour ....<br /> <br /> On prends 8 jours à la montagne ....pour faire les pistes d'Intermarché hi !<br /> <br /> Continuer de nous faire rêver ! j'imprime toutes vos photos ....<br /> <br /> Bisous et bonnes routes<br /> <br /> Claudine et R C
J
Bonjour, on continue grâce à vous à découvrir cette Amérique du Sud (centrale bientôt) si colorée. Au travers des photos, on a l'impression que les couleurs tristes ne sont jamais arrivées là-bas. Vous ramènerez avec vous une foule de souvenirs et de documents formidables. Merci encore de ces moments partagés. Petite parenthèse, l'USC retrouve EAG en quarts de finale. On vous embrasse<br /> <br /> Christiane & Jean-Jacques
C
Ma chère Michelle<br /> <br /> <br /> <br /> Comme tu me manques !! mais tu as l'air si heureuse et en pleine forme que je me dis que vous avez eu raison de réaliser un de vos rêves !!<br /> <br /> Moi je prépare les fêtes et l'organisation sur une semaine bien chargée . on attends les jumeaux d'un jour à l'autre !!<br /> <br /> Charline repart bientôt en Guinée pour 2 ans cette fois !<br /> <br /> Je ne vois pas le temps passer mais je ne t'oublie pas ..... et je t'admire !!<br /> <br /> Je t'envoie de gros bisous ainsi qu'à Guy<br /> <br /> Claudine
L
Salut tous les deux,<br /> <br /> J'ai un peu de retard mais je suis de près le blog et comme vos autres correspondants Nous sommes impressionnés par vos photos , fort intéressés par l'excellent commentaire et ravis de voir que tout va bien pour vous . Aujourd'hui Philippe a 60 ans et Jean-Claude 75 ans ! Nous n'avons pas réussi à vous joindre par skype . Nous allons faire un essai préalable avec Frédo.<br /> <br /> A bientôt <br /> <br /> Gros bisous<br /> <br /> Lydie et Jean-Claude
J
Hello Guy et Michelle<br /> <br /> Je viens de réussir à m' inscrire,mais on arrivait à suivre quand même votre périple ,cela donne envie de partir!<br /> <br /> Vous avez l' air en forme.<br /> <br /> Bonne route et grosses bises<br /> <br /> Joëlle et Michel
les Amériques en camping-car
Publicité
Archives
Publicité